Ménopause : comment savoir si elle approche ? | agapem

Ménopause : comment savoir si elle approche ?

Ménopause : comment savoir si elle approche ?

C'est une étape importante dans la vie d'une femme : la ménopause marque la fin d'une période importante pour le corps, celle de la fécondité. C'est un processus physiologique naturel, mais il est plus ou moins bien vécu selon les femmes. Décryptage, informations et conseils pour bien vivre sa ménopause ! 

La ménopause, qu'est ce que c'est exactement ?

Première chose importante : la ménopause n'est pas une maladie ! Il s'agit d'un processus totalement naturel qui marque la fin de la période féconde chez la femme. Cela veut dire que les ovaires arrêtent leur sécrétion hormonale (œstrogène et progestérone), et il n'y a donc plus d'ovulation chaque mois. Les règles s'arrêtent donc elles aussi, et l'on considère que la ménopause est véritablement installée lorsqu'il n'y a plus eu de règles sur une année consécutive.

Elle arrive en moyenne autour de la cinquantaine, mais cela varie selon les femmes. Pour certaines, elle s'installe autour de 40-45 ans, (on parle alors de ménopause précoce, et pour d'autres, autour de 55 ans (on parle alors de ménopause tardive). L'hérédité joue un rôle important dans ce processus naturel : l'âge auquel les autres femmes de votre famille ont été ménopausées peut constituer un bon indicateur pour vous situer. Mais d'autres facteurs tels que l'origine ethnique, le comportement et l'environnement peuvent aussi influencer l'arrivée de cette nouvelle période.

Reconnaître les symptômes de la ménopause 

Une fois de plus, chaque corps est différent. Les symptômes varient donc d'une femme à l'autre. Dans la plupart des cas, les signes annonciateurs de la ménopauses arrivent environ 4-5 ans avant qu'elle ne s'installe. La femme entre alors en période de périménopause : c'est la période de transition durant laquelle les taux d'hormones subissent des fluctuations. Les ovaires libèrent alors des ovules de manière irrégulière, ce qui peut provoquer de nouvelles sensations chez la femme, et des symptômes parfois désagréables à vivre.

Dans la plupart des cas, ils s'arrêtent lorsque la ménopause s'installe, mais certains peuvent durer plus longtemps. Cette période de périménopause peut durer jusqu'à 8 ans ! Mais alors, comment savoir si on entre effectivement dans cette phase de transition ou pas ? Parmi les symptômes et les changements courants, on note ceci : 

- Des bouffées de chaleur, de la transpiration

- Des sécheresses vaginales et des douleurs pendant les rapports sexuels

- Des troubles du sommeil et des migraines

- Des changements d'humeur et de l'anxiété 

- Des pertes de mémoire ou des troubles de concentration

- Une prise de poids (surtout au niveau de la zone abdominale)

Une fois de plus, ces symptômes varient d'une femme à l'autre, et peuvent même varier chez une même femme au fil du temps. Certaines n'en ressentent même aucun ! Si vous constater des changements de cet ordre là dans votre corps, n'hésitez-pas à en discuter avec votre gynécologue, ou même d'autres femmes autour de vous. Cela vous permettra d'identifier si oui ou non votre corps se rapproche de cette nouvelle étape.

Dans le cas d'une contraception, il n'y a parfois aucun changement qui survient, et l'arrivée de la ménopause sera détectée via un test sanguin qui permet de mesurer le taux de FSH (l’hormone folliculostimulante). Selon le résultat, votre gynécologue déterminera si oui ou non la prise d'une contraception est toujours utile. 

Bien vivre l'arrivée de sa ménopause, c'est possible ? 

Comme nous le disions un peu plus haut, dans la plupart des cas, ces symptômes cessent lorsque la ménopause est définitivement installée. Mais si lors de votre périménaupose vous êtes très embêtée par ces changements, il existe des solutions pour vous permettre de vous sentir mieux. La phitothérapie est une très bonne solutions pour apaiser votre corps en douceur. Certaines plantes ont des vertus très puissantes qui vous aideront à mieux vivre cette période de transition.

On pense par exemple au gattilier, dont les baies contiennent des molécules qui miment l'action de la progestérone. Elle aide ainsi à réguler les variations hormonales qui survienent avant l'arrivée des règles, et engendre parfois un syndrome prémenstruel très douloureux. Ce dernier est particulièrement marqué pendant la ménopause et le gattilier permet donc au corps de passer cette étape de façon beaucoup plus douce. 

La sauge est elle aussi très conseillée dans le cas de symptômes de périménopause, puisqu'elle aide à atténuer les bouffées de chaleurs, les sueurs nocturnes et la transpiration excessive. 

Notre cure Cycle Control combine justement ces deux plantes puissantes, en plus de l'armoise qui soulage les troubles digestifs, et de magnésium + vitamine B6 qui combattent le stress et réduisent les inflammations du corps. Cette cure entièrement naturelle est donc tout à fait indiquée pour vous permettre de traverser cette période de transition dans les meilleures conditions possibles ! Bien sûr, la mise en place d'une routine saine et douce et ne pourra que faire du bien à votre corps. 

Nous espérons que cet article vous a aidé à y voir plus clair sur ce qu'est la ménopause, et sur ses signes annonciateurs. N'hésitez pas à communiquer sur ce que vous ressentez aux femmes qui vous entourent. Sachez que vous n'êtes pas seule ! Et surtout, c'est un processeur naturel, c'est une nouvelle étape de vie pour votre corps qui entre dans une phase différente, mais tout aussi belle que la précédente. Prenez soin de vous ! 

Illustration : @hello.sola

Mon panier

Merci de nous avoir contacter! Nous revenons vers vous dès que possible. Merci pour votre inscription